La fin du monde, une rétrospective
                                                                            

Ambitions en baisse

Comme le sujet de mon travail actuel est l’économie de marché libre et non faussé, je suis les comptes Twitter des diverses institutions qui en font la réclame — comme le Forum Economique Mondial de Davos. Je m’attendais surtout à des tweets contre ces fainéants de Grecs, sur le fait qu’il n’y a pas d’alternative au libéralisme qui est le seul système économique rationnel (c’est scientifiquement prouvé), ce genre de choses. Et en fait c’est surtout des conseils pour écrire une bonne lettre de motivation, bien présenter son CV et sur comment s’habiller pour un entretien d’embauche. Disons au mieux que les ambitions sont en baisse, au pire que soudainement conscient des effets du système qu’il prône dans l’intérêt de ses membres, le Forum s’est transformé en Pôle Emploi Monde dans l’espoir que des hordes de chômeurs en furie ne plantent pas les têtes des dits membres au bout de piques — ce qui, insistons sur ce fait, est contraire à leurs intérêts.

Sauf que les conseils pour s’habiller en bouillante executive dynamique mais pas salope, avec un CV cool mais pas girlie, on en fait quand même vite le tour. Et donc le Community Manager a semble-t-il trouvé la solution en lançant le fil du Forum Economique Mondial vers l’abstraction totale, le concept pur. C’est presque beau. Aujourd’hui, par exemple, « comment la confiance en vous vous donne l’air intelligent », avec hashtags #work et #leadership. Et j’apprends par la photo jointe au tweet (j’avoue, je ne suis pas allé jusqu’à lire cet article passionnant) qu’avoir l’air intelligent, c’est rôder au milieu des buildings de banques d’investissement déguisé en ombre flippante de film de série Z.

Je pense que je vais m’y mettre, c’est dans mes cordes.

Attendez, je pense que je suis sur un truc. Un grand complot.

WEF-confidence

Ou alors non, ils sont juste complètement débiles. Les conspirationnistes sous-estiment toujours cette possibilité.

Probablement parce qu’ils sont encore plus débiles.