La fin du monde, une rétrospective
                                                                            

Digressions sur l’ennemi, le complot, l’argent et le peuple

« Mais dans ce monde, quand nous voulons nous tourner vers les vrais coupables, nous ne trouvons que des êtres affreusement banals, des politiques incultes et visiblement peu intelligents, des patrons avides et vulgaires et des banquiers libidineux, servis par une armée émasculée d’employés de bureau. Nous voyons beaucoup de ses représentants, mais jamais nous n’apercevons le mal en personne. »

in Lundi Matin