La fin du monde, une rétrospective
                                                                            

La Main pédophile du marché (fable grecque)

Comment vous comprenez la phrase « La Grèce ne pouvait pas prendre le risque de rester seule », vous?

Moi ça m’évoque une petite fille qui prend la main d’un pédophile pour traverser la forêt.

La morale étant qu’il vaut mieux se faire niquer, quite à en garder des traumatismes à vie, plutôt que de se faire bouffer par le loup.

La seule raison pour laquelle j’écris ce billet est l’espoir fou de ne pas être le seul à célébrer la fête nationale avec cette poétique image en tête.

(c’est pour rire, bien sûr: je ne participe à aucune fête incluant un défilé militaire, et encore moins glorifiant les sections « anti-terroristes »)