La fin du monde, une rétrospective
                                                                            

Vertigineux

Donc on apprend que Ben Laden, dans son compound, avait sur sa table de nuit deux bouquins de Chomsky et une enquête d’investigation sur le rôle des Illuminatis dans l’attaque du 11 septembre. Je vois parfaitement la dimension entertainment que cela pouvait avoir pour lui.

Mais ce que j’attends de voir avec impatience, c’est comment nos amis complotistes vont nous rationaliser tout ça. La première mise en abyme de théories du complots de l’histoire. Enfin la deuxième, si l’on compte la trilogie Illuminatus! de Robert Anton Wilson et Robert Shea, c’est-à-dire si l’on suppose que dans ce genre d’histoires, on n’est pas vraiment capable de tracer une frontière claire entre fiction et non-fiction. Par contre entre comédie et comédie, on est sûr de notre coup.